L'Histoire Du Théatre

 

Des pièces de théâtre ont été jouées dés le début du siècle dans la  "Salle St Vincent" rue Pierre Abélard.

Mais l'activité théâtrale Palletaise s'est développée dans l'actuelle salle du T.A.P., anciennement appelée salle Jeanne d'Arc. Le clergé de l'époque, surtout les jeunes vicaires, rassemblait la jeunesse; car ni le sport, ni les transports, ni la télévision ne permettaient alors de s'évader. Il était nécessaire aussi de trouver un soutien financier pour l'école privée, et le théâtre y contribua.

Le plus ancien document photographique du théâtre date de 1920. Les jeunes y sont rassemblés en costume autour de l'abbé Rondeau.

Evidemment, les garçons jouaient leurs propres pièces et les filles dirigées par les religieuses de l'école, jouaient un autre spectacle. Pas question de mixité à cette époque!

Ce n'est qu'après la guerre de 1939-1945 que cela fut permis par Mgr l'Evêque. Rappelons quelques titres du répertoire restés dans les mémoires:

  • Notre Dame de la MouÏse
  • Les Gueux a Paradis
  • Madame Sans Gêne
  • Michel Strogoff
  • Bretagne
  • La Perruche et le Poulet

Michel Lorre prit la direction de la troupe en 1966. Son métier de peintre et son goût artistique permirent d'enrichir énormément la gamme des décors et toiles de fond. A ce moment aussi le T.A.P. prit une autonomie complète vis à vis de la paroisse. Les grandes revues, en général tous les deux ans, virent le jour.

  • Ca s'corse
  • Pallet chic, Pallet choc
  • Télé la Revue

Le théâtre du Pallet est toujours extrêmement vivant. Depuis plusieurs années, un groupe d'acteurs et d'actrices a créée une "école de théâtre" qui compte actuellement une trentaine d'enfants et de jeunes adolescents. C'est le gage que le T.A.P. sur sa lancée n'est pas près de s'éteindre.

Si les goûts, si les couleurs ont changé, le besoin de se distraire en groupe, de s'exprimer devant un public, de jouer la comédie, est toujours bien vivant, pour le plus grand plaisir des acteurs et du public, nombreux et fidèle, du Pallet et des environs.